Professionnels du chiffre : les erreurs à ne pas commettre sur votre site internet

Home / All / Professionnels du chiffre : les erreurs à ne pas commettre sur votre site internet

En tant que professionnel du chiffre, il est essentiel de créer un site web à l’image de votre entreprise. C’est une véritable vitrine consultable 24h/24 et 7j/7 par les internautes. Que ce soit pour faciliter la mise en contact avec votre cabinet ou développer votre clientèle, disposer d’un site internet sur-mesure est l’outil indispensable pour atteindre vos objectifs. Voici les erreurs à éviter pour un site web réussi !

Créer mon site internet pour Expert-Comptable

1. Mettre au point une charte graphique classique

Afin de capter le client, il est essentiel de se démarquer. Pour le site internet de votre cabinet, l’utilisation d’une charte graphique (logo, couleurs, typographie, icônes, illustrations, etc.) identique à d’autres cabinets va être totalement contre-productive. Pour faire la différence, vous devez faire une véritable recherche graphique et innover. Votre charte graphique doit être impactante et unique ! Vous allez ainsi donner à votre entreprise une identité originale et marquante.

2. Ne pas utiliser de mots-clés relatifs à votre activité

Un site internet bien référencé vous permet notamment de bien vous positionner sur les moteurs de recherche et donc d’attirer de nouveaux clients. Il est donc indispensable de travailler le référencement naturel de votre site web afin d’assurer son succès et donc l’augmentation du chiffre d’affaires de votre cabinet.
Pour cela, l’utilisation de mots et d’expressions clés relatifs à votre domaine d’activité est inévitable. La faible utilisation de ces éléments et un manque de contenu sur votre plateforme n’engendrera aucun trafic supplémentaire vers votre site. Vous aurez donc peu de chances de développer votre clientèle actuelle.

Un exemple : si vous êtes expert-comptable à Lyon et que les mots expert-comptable et Lyon ne sont pas présents dans vos textes et votre description, il sera quasiment impossible pour les clients ayant besoin de votre expertise de vous trouver.

3. Ne pas prendre en compte l’expérience utilisateur

Vous devez faciliter l’expérience des internautes visitant votre site internet. Un site offrant une meilleure expérience utilisateur répondra mieux aux attentes des internautes et vous pourrez obtenir un meilleur taux de conversion.
Le visiteur doit pouvoir facilement et rapidement repérer les informations clés. Votre métier, votre spécialisation et tout autre élément faisant la différence de votre cabinet doivent être visibles et facilement consultables.
Ne pas prendre en compte l’expérience utilisateur est donc une grosse erreur et peut vous faire passer à côté de nombreux clients.

4. Proposer une offre de services et un contenu commun à d’autres cabinets 

Généralement, la majorité des cabinets proposent et mettent en avant leurs services de manière identique. Il est donc préférable d’opter pour une présentation plus originale qui répond directement au besoin du client.
Notre conseil : la mise en place d’une offre sous forme de package permet au client de se projeter plus facilement avec votre cabinet.

Il en est de même pour vos contenus ! La plupart des cabinets proposent des fils d’actualités classiques provenant des éditeurs de contenu législatif. Il est alors impossible de se démarquer de ses concurrents.
Proposez du contenu original et personnalisé, qui répond aux problématiques de vos clients et qui les aide tout au long de la vie de leur entreprise. La mise en ligne de contenu de qualité ne fera que renforcer votre statut d’expert et améliorera votre image de marque auprès des prospects.

Créer mon site internet pour Expert-Comptable

Si vous faites le choix de créer votre site internet vous-même, il peut être très complexe de ne pas commettre ce type d’erreur. Faire appel à un professionnel vous permet d’assurer le succès de votre site web ! N’hésitez pas à contacter l’équipe d’experts Web iPro afin de vous faire aiguiller et accompagner dans cette aventure.