Déontologie des professions médicales pour les sites internet

Home / Non classé / Déontologie des professions médicales pour les sites internet

Les professionnels du secteur médical doivent faire face à un certain nombre de réglementations lorsqu’il s’agit de communiquer sur le web. On sait pourtant à quel point il est aujourd’hui primordial d’être visible sur internet dans l’espoir de se positionner à l’égard de ses confrères. Nous allons dans cet article vous guider vers des solutions adéquates pour référencer votre site internet, tout en respectant la réglementation de votre Ordre National.

La communication, oui, la publicité, non

L’un des plus grands enjeux de la communication des professionnels du secteur médical se résume à ce premier titre : vous avez le droit de travailler sur la visibilité de votre site web, mais vous ne pouvez en aucun cas faire de la publicité. Une différence à première vue subtile, que vous devez toutefois comprendre dès le lancement de votre site, afin d’éviter les mauvaises surprises par la suite…

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
Un professionnel de la santé peut uniquement diffuser de l’information et non promouvoir ses services. Il ne peut pas, par conséquent, se référencer sur AdWords (SEA), la régie publicitaire de Google. Il ne pourra pas non plus entreprendre des campagnes sur Facebook, Gmail, Instagram ou autre plateforme.
Un professionnel de la santé pourra en revanche travailler son positionnement naturel (SEO), grâce à une stratégie de contenu pertinente pour son cœur de cible, c’est-à-dire ses potentiels patients.

Voici par exemple ce que stipule la Charte Ordinale des chirurgiens-dentistes :
« Le site d’un chirurgien-dentiste ne doit pas être un moyen promotionnel, mais doit rester un outil objectif et de qualité pour les destinataires de l’information, dans le respect des droits fondamentaux de la personne et notamment celui du secret médical. »

Une charte graphique respectueuse de la déontologie de votre profession médicale

Tout comme votre ligne éditoriale, votre charte graphique doit elle aussi être respectueuse de la déontologie de votre métier. Dans cet objectif, mieux vaut alors conserver une certaine sobriété, ce qui ne doit pas pour autant exclure le côté esthétique et ergonomique de votre site web.

Alors qu’ils pourraient sembler secondaires, ces deux points sont en réalité cruciaux pour le bon référencement de votre site. Avoir un site agréable à regarder et facile à utiliser n’est pas un plus, c’est une nécessité. Si les seules personnes qui visitent votre site ne restent pas plus de quelques secondes, car elles ne trouvent pas l’information souhaitée ou que le design n’est pas attrayant, vous perdez non seulement un potentiel patient, mais vous envoyez de mauvais signaux à Google. Souvenez-vous que l’objectif d’un moteur de recherche est en effet de proposer la réponse, et donc le site, la plus adéquate à ses utilisateurs.

S’inscrire sur des annuaires pour référencer votre site internet

Sur internet, vous avez la possibilité de référencer votre site sur différents annuaires en ligne afin d’apparaître dans les résultats d’une recherche assimilée à votre activité/ville. Exemples :

  • Ameli.fr
  • Doctolib, qui facilite en plus la prise de rendez-vous
  • Annuaire.sante.fr

Vous pouvez également vous inscrire sur Google my Business, un service de référencement destiné aux propriétaires d’entreprise. Il s’agit ici de créer gratuitement une fiche sur Google regroupant vos principales informations : votre site, votre numéro de téléphone, vos horaires d’ouvertures, etc. C’est aussi une excellente idée pour récolter des avis de vos patients et voir la magie du « bouche-à-oreille digital » opérer.

Pour des résultats significatifs quant à la visibilité de votre site web, cette solution n’est efficace que dans le cadre d’une véritable stratégie SEO.

Un Ordre National spécifique à chaque profession médicale

Si les conseils que vous venez de lire s’appliquent de façon générale aux professions médicales, nous vous recommandons toutefois de prendre connaissance de l’Ordre National qui régit votre activité. Vous trouverez sur le site ordres-sante.fr une liste des Ordres de Santé de France pour les professions suivantes : médecins, sages-femmes, pharmaciens, chirurgiens-dentistes, kinésithérapeutes, pédicures-podologues et infirmiers.

 

S'inscrire à notre newsletter pour ne plus manquer un article