Comment crédibiliser votre activité de notaire sur les réseaux sociaux ?

Home / All / Comment crédibiliser votre activité de notaire sur les réseaux sociaux ?

La profession de notaire n’a pas échappé à l’ère de la digitalisation. La seconde édition du forum « Technologies et Notariat » qui se tenait à Paris en novembre 2018 le démontre bien. Si la signature électronique semble par exemple se démocratiser, l’usage des réseaux sociaux est encore peu répandu. L’une des difficultés réside sans doute dans le fait de trouver du contenu approprié à votre image de professionnel. Alors en tant que notaire, comment pouvez-vous crédibiliser votre activité sur les réseaux sociaux ?

Partagez votre expertise

Selon vous, pour quelles raisons des utilisateurs accepteraient-ils de vous suivre sur les réseaux sociaux ? Que ce soit sur Facebook, Instagram, YouTube, LinkedIn ou Twitter, le principe reste toujours le même : c’est donnant-donnant. En s’abonnant, votre utilisateur s’attend à recevoir quelque-chose en retour.

Dans votre cas, plusieurs types de publications sont tout à fait adaptées à votre métier mais toutes se regroupent en une seule et même idée : diffuser de l’information. Dans un premier temps puis de manière ponctuelle, il est essentiel que vous partagiez des informations sur vous ou sur votre cabinet. Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours ? Quelles sont les informations qui vont faire comprendre à votre prospect que vous êtes la personne qu’il recherche ?

Mais sur les réseaux sociaux, l’heure est désormais au partage d’information à haute valeur ajoutée. L’une des meilleures façons de crédibiliser votre image de marque sur les réseaux sociaux est tout simplement de partager votre expertise. Demandez-vous quelles sont les questions que vos clients vous posent le plus souvent et répondez-y dans des articles, hébergés sur la rubrique blog de votre site internet ou bien sur un réseau social. Sur Facebook et LinkedIn, il est possible de rédiger du contenu directement sur les plateformes.

Comment crédibiliser votre activité de notaire grâce à sa page Facebook ?

En 2018, Facebook dénombrait 65 millions de pages professionnelles. Si vous vous demandiez si certains notaires optaient pour une page Facebook, la réponse est bien entendu oui ! Le premier réseau social du monde a pour avantage d’être extrêmement complet : vous pouvez partager du contenu, renseigner vos principaux services, faire de la publicité, recevoir des avis et des recommandations.

Revenons un instant sur ce dernier point. Vous allez donc offrir à vos clients la possibilité de donner leur avis sur vos services. Tant que ces avis sont flatteurs, c’est tout à votre honneur ! C’est un moyen extrêmement efficace de donner confiance à des personnes qui ne vous connaissent pas encore et par conséquent de développer votre clientèle. Il se peut en revanche qu’un commentaire négatif ou qu’un commentaire agressif surgisse. Si cela arrive, vous devez absolument y répondre de manière professionnelle et honnête. Sans cela, votre crédibilité risquera d’en prendre un coup…

Ne dupliquez pas votre contenu sur les différents réseaux sociaux

Chaque réseau social a sa spécialisation : LinkedIn pour du contenu professionnel, Instagram pour les images, Twitter pour des messages sommaires etc. Il n’est pas nécessaire d’être présent sur chaque plateforme, vous devez seulement être là où votre cible se trouve.

De même, le contenu que vous posterez ne s’adaptera pas toujours à tous les réseaux sociaux. Par exemple, si vous avez envie de partager la rénovation de votre nouveau cabinet, Instagram sera peut-être le réseau social le plus approprié. Un article de très bonne qualité à diffuser ? Privilégiez Facebook et LinkedIn. Pour résumer, adaptez votre message à chaque réseau social et à votre cible.

Peut-on se servir des réseaux sociaux pour contacter de nouveaux clients ?

Si vous cherchez avant tout à crédibiliser votre activité de notaire sur les réseaux sociaux, faites attention à ne pas vous décrédibiliser vis-à-vis de la réglementation qui régit votre profession ! Déontologiquement parlant, vous pouvez tout à fait laisser les clients venir à vous, via la messagerie instantanée de Facebook ou LinkedIn par exemple. En revanche, vous ne pouvez en aucun cas les contacter directement. Tout envoi de message non sollicité par une personne est considéré dans votre profession comme du démarchage et vous est donc strictement interdit.

 

S'inscrire à notre newsletter pour ne plus manquer un article